Où sommes-nous situés ?

    Le bâtiment

Télécharger le plan en format PDF

Les différents espaces

    A. Lieu

    La maison d’enfance se situe dans le bâtiment B.A.R.O.C., sis rue Laid Burniat 3, dans le parc scientifique Flemming à Louvain-la-Neuve. L’entrée se fait Fond des Més, la première petite rue à gauche en venant du rond-point.


Agrandir le plan

    Sa situation, proche des grands axes routiers, accessible également en bus ou à vélo est un avantage. De plus, le bâtiment est à proximité directe des entreprises. Enfin, le site est parfaitement cloisonné ce qui offre aux enfants une surface de jeux protégée partagée en deux jardins distincts, un pour les grands et un pour les petits, accessibles directement depuis la section.

    B. Espaces

    L’entrée dans la maison d’enfants se fait par une porte vitrée située au centre de la surface de la crèche. Les parents devront s’annoncer en sonnant au vidéo-parlophone afin qu’un membre du personnel actionne le loquet d’entrée. Ainsi nous espérons garantir un cadre sécurisant suffisant pour éviter les personnes non autorisées au sein de la crèche.

    Dans le hall, se trouvent les casiers des enfants, les portes manteaux, les espaces de rangement pour les maxi-cosys et les poussettes ainsi que les sur-chaussures pour les parents, obligatoire dans la ME. C'est également dans le hall que sont affichées toutes les informations pour les parents : horaire du personnel, horaire des parents pour les moments « parents-admis », photos des membres du personnel, les menus de la semaine, ...

    La crèche sera divisée en deux sections de 7 lits pour les petits et de 10 lits pour les grands : la section des petits (0 à 18 mois) et la section des grands (+/- 18 mois à 3 ans).

    La section des grands, est équipée de jeux adaptés à l'âge des enfants, de petites tables et chaises pour les activités, d'un coin coussin pour les moments de repos, de calme, de lecture,...

    Une petite salle est consacrée au coin coussins des grands, cette salle permet également de protéger les petits lors de l’accueil du matin. Une fresque, réalisée par des élèves de l’enseignement secondaire option artistique, égaie la section.

    Les dortoirs des grands sont décorés d’un ciel étoilé pour un bon repos au calme.

    La section des petits est équipée avec du matériel adapté aux bébés (tapis de sol, tapis d'éveil, relax, jouets d'éveil, ...). On y trouve un coin doux avec coussins, un petit coin psychomotricité, 4 chaises hautes, des petites tables et chaises. La section des petits possède également un coin cuisine avec un évier, un frigo, un four à micro-ondes et un coin sanitaire avec une table à langer et une baignoire pour bébé.

    Les deux dortoirs sont équipés, chacun, de 4 lits à barreaux. Un couffin sera installé pour les bébés âgés de quelques mois.

    Un espace séparé se situe entre les dortoirs et la section afin de permettre aux mamans d’allaiter leur bébé en toute tranquillité. Il contient également une petite bibliothèque contenant les « Ligueur et mon bébé » et quelques ouvrages de référence pour répondre aux questionnements et aux demandes d’informations des parents.

    Au fond du hall, se trouve le bureau de la directrice. La directrice, lorsqu'elle fait son travail administratif, à également une vue sur la section des grands et les dortoirs. La porte reste ouverte en permanence sauf entretien privé avec un parent ou un membre du personnel.

    Dans le hall, une fresque est le témoin du passage des enfants dans notre milieu d’accueil. Au moment de la sortie de l’enfant de la structure, une peinture sera réalisée à partir de sa main en forme de poulpe ou de méduse avec une petite photo et son nom, cette dernière sera collée sur la fresque lors de la fête donnée pour son départ de la maison d’enfants.

    Entre les deux sections, contigüe au hall, se trouve la cuisine. Le deuxième espace de la cuisine, séparé par un mur-comptoir est utilisé pour le coin repas des grands. C’est leur « salle à manger », ce qui a un caractère familial et convivial indiscutable.

    Vanessa cuisine chaque matin le repas du jour pour le midi ainsi que les panades de fruits pour l’après-midi. Les menus varient chaque mois et reprennent les légumes de saison ainsi que les légumes « oubliés ». Nous partons à la découverte de noms exotiques comme panais, persil tubéreux (pas tuberculeux) ou autres courges. Pour les fruits, ce sont aussi les fruits frais disponibles et de saison, toujours en respectant les conseils ONE concernant l’âge d’introduction des aliments.

    Vanessa dit « Ma cuisine » et elle prépare comme à la maison.

Pourquoi les aménagements sont-ils pensés de cette façon ?

    Tout d’abord, l’espace doit être aménagé afin de favoriser le développement psycho-relationnel de l’enfant. Il doit permettre les interactions entre les enfants, la communication entre puéricultrices(s) et enfant(s), varier les expériences, mais aussi autoriser des moments de rythme différent entre les enfants, inviter des moments câlins… C’est pourquoi nous portons autant de soin à l’aménagement des espaces dans lesquels les enfants et les encadrants vont évoluer.

    Aussi, nous sommes attentives, dans le projet d’architecte, à favoriser la permanence du contact visuel entre l’adulte et les enfants. Les espaces seront installés de telle sorte que l’adulte ne soit pas dans l’obligation d’interrompre le jeu de l’enfant pour passer d’un espace à l’autre. L’espace doit être suffisamment grand et sans entrave pour permettre à l’enfant de se mouvoir. De plus, il ne comporte aucune consigne de jeux puisque l’enfant crée son propre univers, les jouets pouvant être détournés de leur emploi initial. Cela dans le but de favoriser, aussi bien, le développement moteur que le développement psychique de l’enfant. Ce principe éducatif favorise également sa prise d’autonomie et développe sa sécurité intérieure.

    Concrètement, cela signifie dans les sections l’aménagement de différents coins et d’un grand espace de jeux. Un espace sera également aménagé afin de permettre à l’enfant de s’isoler, de se cacher, de se ressourcer.

    Dans le cadre des repas pour les grands, les enfants sont invités à mettre et débarrasser la table, ainsi que ranger les chaises. Ces deux actions, mettre et débarrasser, sont très bonnes pour le développement de la perception de l’espace de l’enfant par rapport aux autres et pour sa socialisation. En effet, le fait de placer son assiette et sa chaise, en respectant l’espace de l’autre, lui permet de prendre conscience de son espace et de sa latéralité. Participer aux activités de la vie quotidienne et avoir un rythme qui s’inscrit également dans l’espace est déterminant pour structurer l’enfant autant du point de vue psychique que mental.

    Avoir une salle à manger séparée permet de rythmer la journée par le changement de local mais limite aussi la saleté dans la section, ainsi quand les enfants mangent du riz, il ne faut pas courir pour sortir l’aspirateur et en même temps éviter que les enfants ne marchent en chaussettes dans le riz écrasé. Une puéricultrice peut raccompagner les enfants dans la section, pendant qu’un autre membre du personnel passe l’aspirateur ou passe un coup de serpillère pour nettoyer les surfaces.